• Tilt?...

    Je pense à la première fois que je me suis aperçue qu'un sourire était un sous-rire.

    Que le vinaigre était un vin aigre.

    Puis d'autres.

    Eh oui, je sais. Evident. Le français est pourtant ma langue maternelle (c'est ça qui fait peur, lorsque ce genre 'd'illumination' me prend).

    Ce soir, j'hallucine sur envie: en vie...

    On ne se refait pas. Dommage.


  • Commentaires

    1
    Lundi 4 Février 2008 à 01:07
    quand j'étais petit
    et qu'on était très pauvres, et qu'on mangeait des bouillons aux cailloux, j'ai compris pourquoi celui qui avait le droit de lécher la casserole, gagnait la soupière.
    2
    Lundi 4 Février 2008 à 01:33
    alors pauvre ne prend pas de s tsss...
    cela dit pour faire ma maligne, et me sentir moins con de ne pas saisir la blague... :(
    3
    Lundi 4 Février 2008 à 01:38
    mais pourquoi "on"
    il serait pas pluriel, hein ? pourquoi ? on avait pas de bescherelle non plus... et sinon, ben soupe aux cailloux, sous-pierre, oui c'était tiré par les cheveux du petit chauve édenté, mais bon hein, il est une heure passée, c'est dur.
    4
    Lundi 4 Février 2008 à 01:44
    parce que le on est indéfini, très cher
    donc pas de s. C'est une dérive du français moderne, comme dire pallier à. Ayé, yé compris. Oui, il est tard :).
    5
    Lundi 4 Février 2008 à 01:48
    il est pas indéfini
    il parait que ma grand-mère quand on lui disait "on m'a dit ceci", elle répondait "on c'est un prénom menteur", c'est qu'elle devait bien savoir qui c'était !
    6
    Lundi 4 Février 2008 à 01:59
    ta grand-mère était une sage femme
    qui savait faire accoucher les vérités. Le menteur est la rumeur.
    7
    Lundi 4 Février 2008 à 02:02
    et la rumeur
    est indéfinie puisqu'elle est vague et incertaine... (rame rame, petite)
    8
    Lundi 4 Février 2008 à 02:02
    je dirais bien
    quelque chose comme "ne pas aimer le rap c'est une chose, et traiter le groupe la rumeur de menteur une autre", mais je vais plutôt aller dormir. Bonne nuit
    9
    Lundi 4 Février 2008 à 02:09
    ta grand-mère
    était une sacrée avant-gardiste divinatrice alors. Goode night, Max.
    10
    Lundi 4 Février 2008 à 02:16
    Moi,
    on m'a toujours dit que quand "on" représentait un sujet pluriel et bien on accordait adjectifs, participes passés,... Mais que ça ne vous empêche pas de dormir...
    11
    Lundi 4 Février 2008 à 02:24
    ah ouais?
    Mais où sont-ce passés les puristes, grand dieu??
    12
    Lundi 4 Février 2008 à 02:28
    Mais c'est vrai que c'est admis
    dans la langue, maintenant. Même mon dico de 97 le dit. Rah, j'en suis restée au XVIIe....
    13
    Lundi 4 Février 2008 à 02:33
    je ne pourrai
    pas dormir sans corriger mon "good"... C'est fait.
    14
    Lundi 4 Février 2008 à 02:34
    Même ma prof
    de litté au lycée l'acceptait... (alors qu'événement elle supportait pas)
    15
    Lundi 4 Février 2008 à 02:38
    curious
    parce qu'événement est justement plus vieux qu'évènement.
    16
    Lundi 4 Février 2008 à 02:39
    y'a comme une contradiction
    là... Bref. Bonne soirée Lilly.
    17
    Lundi 4 Février 2008 à 02:47
    ça me paraît
    logique de sa part en fait, voulais-je dire... Bref, au lit cette fois.
    18
    Lundi 4 Février 2008 à 02:47
    Ya eu
    un coup de vent et je me suis mélangé les accents, 'fin bref... Buenas noches !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :