• Roulez jeunesse...

    Elle n'en peut plus de tourner sur elle-même. Elle n'en peut plus de crever.

    Des rustines pour placebo. De coups de pression en coups de pompe, juste un peu d'air pour regonfler et faire illusion.

    Les obstacles la tordent, elle ne sait plus rebondir dessus. Elle avance voilée mais ne peut le cacher.

    Elle est écrasée par le poids de ce qui la dirige, sans pouvoir choisir sa voie ni alléger sa charge.

    "Les roues de secours ne sont pas conçues pour rouler leur bosse; elles connaissent une triste fortune et une bien triste fin, se dit-elle. La vie m'a bien roulée, et seulement cognée."


  • Commentaires

    1
    Dimanche 23 Mars 2008 à 01:03
    on fait ce qu'on pneu
    les sorties (de secours entre autres) d’une cinquième roue du carrosse, c’est un peu comme un pépin sur le bord de la route, on est contente de l’avoir, mais avoir à la voir, c’est aussi sortir le cric et tout le tintouin, faire le shadok à pomper pomper. Être une roue de secours c’est un peu ça, tu sers à rien la plupart du temps, puis t’es utile, et quand t’es utile tu te confonds aux autres, bien en axe, roue mot triste parfois, direction assistée, mais confondue, t’es même plus une roue de secours en fait, on t’a usée, et tu vas coucher dans le caniveau comme tout le monde, avec ton sourire enjoliveur. Je le sais, moi j’étais dans le vélo, je mettais toutes mes tripes à être un boyau. C’était crevant. Mais tu sais quoi ? tout tourne, ça roule, pour les uns les autres, c’est comme une ronde, une farandole imprécise, et effectivement ça cogne pour ceux qui dansent moins bien. Mais peut-être après tout que ça leur met un certain rythme dans la peau, une pulsation qui fait chair de poule, un battement de cœur, particulier, unique, vivant.
    2
    Dimanche 23 Mars 2008 à 08:43
    roue qui roule n'amasse pas mousse
    voilà ce que peuvent se dire les gommes tendres finalement.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :