• Note 1

    Remets Alcools sur l'étagère, ça alimente un chouia trop la mélancolie ambiante. (euh, les nécro aussi d'ailleurs...)


  • Commentaires

    1
    Lundi 26 Novembre 2007 à 15:06
    Apollinairerie
    Quand on y réfléchit bien, les étagères sont comme des ponts d'un pan de bibliothèque à l'autre. Alors avec Alcools se soule le pont Mirabeau, et coule la Seine. Non et puis zut pour le copier mieux encore, "J'observe le repos du dimanche. Et je loue la paresse. Comment comment réduire, l'infiniment petite science que m'imposent mes sens"
    2
    Lundi 26 Novembre 2007 à 15:17
    Je dirais même plus...
    "et trotte trotte trotte la petite souris". Du moment qu'elle ne ronge pas mes dernières connexions... synaptiques (il en faut qd même).
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :