• Etonnammant -mais pas tant que ça-, je l'aime. Que dis-je, j'adore. Cela méritait que je le pique à l'un de tes bouts de toi.


    1 commentaire
  • Deux regards. Aussi saisissants l'un que l'autre. J'en oublie le reste: le décor, la technique, l'esthétisme, le mouvement, l'époque, le sens... Pfouit...

     

     Renoir - Portrait de Victor Chocquet
     
     

     Dürer - Portrait de Hieronymus Holzschuher


    137 commentaires
  • Voici l'oeuvre achevée du Martyre de Saint-Symphorien d'Ingres:

     

    Ingres - Le Martyre de Saint-Symphorien

     

    Bon.

    Et en voici quelques études préalables du peintre:

     

    Etude 1

     

    Etude 2

     

    Etude 3

     

    Et là, waouh! Quelle force, quel choc! Je sais, j'argumente avec beaucoup de finesse et de pertinence mes goûts, mes réflexions, mes ressentis et émotions.

    Je prépare une vraie logorrhée sur cette confrontation et cette préférence depuis des jours mais je préfère finalement la laisser là où elle est, intériorisée. 

    Il s'agit juste de "fixer" ces toiles quelque part.

    Laisser voir plutôt que dévoiler un regard bien suggestif. Toutefois, libre aux passants de se faire une opinion et de me la faire partager, bien sûr ;-).  


    41 commentaires
  • Munch... 

    La puissance de l'absolu chaos qui ne porte qu'un nom, l'angoisse. 

    En voilà son essence.

    L'angoisse à l'état brut, viscérale, englobante. 

    Sans notions de dissimulation, d'endiguement, de délimitation, de mise à distance. Sans pathos, sans exhibitionnisme, sans exhortation, sans préconisation. 

    Trippes à l'air et à l'envers. Un upperctut.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique