•        ni d'ici ni d'ailleurs


  • Commentaires

    1
    Mercredi 27 Février 2008 à 18:25
    il,
    il me semble qu'on est tous un peu comme ça. et parce qu'il faut bien y croire, besoin oppressant d'appartenir à ce monde qui parfois nous fait chavirer. alors on croit et on espère. Et puis au détour on vit ici et là. alors vive la vie et blablabla. BON VENT cheveux virevoltants, et liberté d'exister.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :